La crémation des corps à Moguilev (Biélorussie)

Sergueï P., interview du 30/04/2012, à Polykovitchi, région de Moguilev (Biélorussie).
Crédit: Aleksey Kasyanov/Yahad – In Unum

Extrait de l’interview de Sergueï P., habitant de Polykovitchi, en périphérie de Moguilev (Biélorussie). Né en 1928, il faisait paître ses vaches à proximité d’un site de fusillades et assista ainsi à de nombreuses exécutions de Juifs, mais aussi de Tsiganes, et aperçut le fonctionnement d’un camion à gaz. A la fin de l’occupation allemande, un commando 1005 fut chargé de déterrer des milliers victimes et de les brûler. Sergueï fut témoin de ces crémations.

« Sergueï P. : …Une fois les fusillades terminées, à l’automne 1943, on a amené des gens ici pour exhumer les corps et les brûler. On les brûlait juste ici, à cet endroit. Il ne reste que trois fosses qui n’ont pas été ouvertes.

YIU : A-t-on brûlé les corps dans une fosse ou sur le sol?

Sergueï P.: On les a brûlés sur le sol directement. Il y avait des barres métalliques par terre, on entassait les corps dessus, on les arrosait d’essence et on les brûlait. Quand tout avait brûlé, il ne restait parfois que de petits objets métalliques sur le sol. La puanteur dans le village était terrible.

YIU : Les corps ont-ils brûlé longtemps ?

Sergueï P. : Je dirais dix jours, voire deux semaines. Cet endroit était gardé par des soldats de la Gestapo. Ils portaient une sorte d’insigne métallique sur leur uniforme, je pense que c’étaient des SS.

YIU : Où logeaient les personnes qui brûlaient ces corps ?

Sergueï P. : Ils logeaient dans la grange non loin d’ici. Tous les villageois avaient des granges là-bas, on y gardait le foin, ainsi que le blé. C’étaient de très grandes granges ; on y a enfermé ces gens. Quand ils ont fini d’exhumer et de brûler les cadavres, on les a fusillés et on a également brûlé leurs corps. (…) Quand on les a amenés ici dans des camions bâchés, ils plaisantaient, riaient. C’étaient des jeunes, on entendait les rires des jeunes femmes aussi. Ils ne savaient pas pourquoi ils étaient amenés ici. Les incinérations ont commencé le lendemain… »

Source : Yahad – In Unum

Le site d’exécution à Polykovitchi. Photos: Aleksey Kasyanov/Yahad – In Unum

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :